0
  • Gagnez vos loisirs !

    Croisière sur le Canal du Midi, ateliers de dégustation, instants bien-être... L’Hérault à ...

    Je joue

Les saveurs gourmandes du printemps

Au printemps, goûtez à l'Hérault ! C'est le temps des marchés qui reprend ses droits, avec ses couleurs, senteurs et ses goûts fruités et sucrés. C'est le temps des douces saveurs et des plaisirs frais.

En famille ou entre amis, en terrasse ou au grand air, les spécialités sont légion.
De l'arrière pays au littoral, l'Hérault regorge de produits de saison!

Marché de Ganges, asperges - Hérault, le Languedoc © Photothèque Hérault Tourisme - Hélène Cadeau

Le pélardon

Pélardon (fromage de chèvre) - Hérault, le Languedoc © Photothèque Hérault Tourisme

Protégé par un AOC/AOP depuis 10 ans, ce petit fromage au lait cru de chèvre est un pur produit de la garrigue héraultaise. Chaque Pélardon est unique : grâce au savoir faire traditionnel des producteurs et à la diversité de l'alimentation des troupeaux. Jeune de 11 jours ou affiné jusqu'à 30 jours, on lui trouvera une texture fine et fondante, un goût délicat et équilibré entre arômes floraux, caprins et végétaux, avec souvent une pointe de noisette. Le Pélardon est particulièrement savoureux au printemps quand l'herbe est verte et tendre, et à l'automne quand les chèvres se régalent d'un regain plein de douceur et de parfums (châtaigne, noisette). A déguster sur une tranche de pain avec une feuille de basilic et un filet d'huile d'olive, ou servi gratiné au miel d'acacia sur une salade aux pommes reinettes, ou encore en tarte à la tomate. Le Pélardon, avec d'autres produits des Cévennes, est chaque année à l'honneur début mars lors de la « Comédie des Cévennes »
sur la place de la Comédie à Montpellier.

La gariguette

Gariguettes : fraises - Hérault, le Languedoc © Photothèque Hérault Tourisme

Variété précoce, cette fraise symbolise le retour des beaux jours. Sauvage ou des bois, elle était déjà appréciée des Romains et de Louis XIV qui en raffolait. Elle est présente sur les marchés du début du printemps jusqu'à la fin de l'été. La Gariguette se cultive dans les terres fertiles de Mauguio tandis que sa petite sœur la Mara des bois fait le bonheur de la vallée de l'Orb au pied du Haut Languedoc. Choisissez les bien rouges et brillantes, fermes et surtout bien parfumées. Ce fruit n'est jamais aussi bon que nature.

Le miel de romarin

Récolté à la fin du mois d'avril, l'arôme envoutant du miel de romarin emprunte à la garrigue sauvage et bleutée ce qu'elle a de plus précieux. Très rare en France, ce miel clair et onctueux se caractérise par une bouche finement aromatique. Les Romains le considéraient comme le meilleur miel du monde. En cuisine,
il se marie très bien avec le Pélardon cévenol (fromage de chèvre).

Les cerises de la vallée du Jaur

Cerises - Hérault, le Languedoc © Photothèque Hérault Tourisme - Julie Noclercq

Au cœur du Haut Languedoc, la vallée du Jaur abrite de nombreux vergers de cerisiers. Toutes les variétés poussent sur des coteaux bien exposés et à l'abri des grands vents, en particulier dans les environs de Mons la Trivalle. En avril, leur splendide floraison annonce l'arrivée du printemps. De la mi-mai à juillet, elles sont cueillies avec le plus grand soin : d'abord la Burlat, rouge foncée presque noire, qui est l'une des meilleures cerises de table avec sa chair juteuse et sucrée. En juillet suivent la surprenante cerise jaune Napoléon puis la rose et jaunâtre Reverchon. Pour goûter aux nombreuses autres variétés, profitez de la Fête de la cerise organisée début juin à Mons la Trivalle qui rassemble tous les petits producteurs de la vallée.

Les asperges sauvages

Asperges - Hérault, le Languedoc © Photothèque Hérault Tourisme

Les premières asperges sauvages apparaissent dés la mi-février en garrigue sur les versants sud exposés au soleil. On les récolte jusqu'au temps des fraises (mi-avril). Les moins courageux trouveront quelques bottes de ce légume sur les marchés. Violettes ou d'un beau vert tendre, certaines pointent au raz du sol tandis que d'autres atteignent plus d'un mètre. Blanchies et décorées avec du persil, elle est la reine de l'omelette méditerranéenne. Un régal de saison à retrouver.

La telline

Ce petit coquillage se fait de plus en plus rare. A la fois iodée, salée et sucrée, la telline est une cousine de la palourde, appréciée aussi chez nos voisins espagnols et italiens. Appelée pignons en Vendée ou blanchettes en Bretagne, ce petit coquillage vit en bordure de mer sous quelques centimètres de sable mouillé. Les Languedociens la dégustent à l'apéritif ou en entrée, juste ouverte avec un peu d'ail et de persil, le tout arrosé d'un Picpoul de Pinet blanc ou une AOC de vin blanc Languedoc (à consommer avec modération).

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site internet, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêt, vous proposer des services de partage et optimiser les fonctionnalités du site internet. Cliquez ici pour en savoir plus sur la protection de votre vie privée et paramétrer les traceurs.