Rando sur le plateau du Caroux

Mons-la-Trivalle

  • # Envie de vous détendre ?
  • # Ville

Plateau du Caroux © S. DurandKeller

Mons ou Mons-la Trivalle : le "Mont des trois vallées". Porte d'entrée des Gorges d'Héric, surmontée au nord par le massif de l'Espinouse et du  Caroux, cette extraordinaire et fascinante montagne vous tend les bras. Découvrez le charme de son village, de ce site où la nature belle et généreuse saura vous combler. A pied, à vélo, sur l'eau, dans l'air, le terrain de jeu pour la pratique de votre activité de pleine nature ne cessera de vous étonner, de vous combler...

Mons la Trivalle au bord de l'Orb

L'Orb à Mons la Trivalle © Sam Loiseau

Eric Brendle

Eric, amateur d'histoire
créateur de contenu web à Hérault Tourisme

Les 5 bonnes raisons de venir à Mons

  • Les conditions climatiques font du massif un joyau naturel unique, où vivent une faune et une flore très riches.
  • Le village est le point de départ pour la pratique de multiples activités de pleine nature
  • Vous serez émerveillés, dépaysés face à des paysages à couper le souffle
  • Un petit patrimoine historique au pied des Gorges d'Héric
  • Un parcours de découverte, longeant les gorges, permet de s’initier à la faune et la flore

L'Histoire se raconte...A la découverte du patrimoine

Prenez le temps de flâner dans le vieux village, à quelques pas des Gorges d'Héric. Vous serez envoutés par son  charme.  Déambulez dans un dédale de ruelles où se cachent de belles maisons en pierre. Mons vous amène de découverte en découverte : un four à pain rénové dans les années 80 et l’église paroissiale Saint-Jean dont la cloche est classée monument historique. Plus loin, en levant les yeux vous apercevez la Voulte (la courbe en occitan) et la chapelle Saint-Roch Hameau de Mons-La-Trivalle. Sa situation sur un éperon rocheux qui domine un méandre du Jaur,  a permis l’implantation d’un château pour défendre les 3 vallées dès le XIème siècle et ce jusqu’à la Révolution Française. Il n’en subsiste que la Chapelle castrale, bâtie entre le XIème et le XIIème siècle dans l’enceinte du château.

Eglise de Mons la Trivalle

Eglise de Mons la Trivalle © Sam Loiseau

Mouflon du Caroux

Mouflon du Caroux ©D. Delagrange

Le Mouflon emblème du Caroux

Le mouflon de Corse a été introduit dans les années 50 dans la vallée du Vialais. Apparenté au mouton domestique, il a trouvé dans le massif du Caroux-Espinouse un lieu de vie idéal et la Réserve compte désormais la plus importante population de mouflons de France. Vous pouvez l’observer, tôt le matin ou tard le soir. Pour en savoir plus, visitez la Maison du mouflon à Douch.

La légende du Caroux Cebenna et Réa

En ce temps-là vivaient Cébenna et Réa, les deux derniers Géants, descendants des Titans. Allant main dans la main, sensibles à la beauté de la nature, ils affectionnaient par dessus tout un plateau et un roc appelés Caroux d'où leur regard s'étendait jusqu'à la mer.

Mais le Dieu de l'Olympe, impatient de faire place aux hommes ne cessait de crier "qu'ils meurent !" et la Terre finit par céder à la volonté de celui-ci.

Le Caroux

Caroux © JL. Girod

Un soir de grande douceur, Cébenna s’étendit sur le roc pendant que Réa remontait le lit du ruisseau d’Héric. Soudain, Cébenna fut surprise en sentant le roc se ramollir. Effrayée, et malgré un brusque sursaut, la pierre recouvrit son corps et l’immobilisa. Alors, dans un dernier effort, elle renversa sa tête en arrière et poussa un cri de désespoir. Les larmes s’échappant de ses yeux tombèrent goutte à goutte dans les eaux du Rieutord.

Au cri de Cébenna, Réa voulut s’élancer vers elle. Hélas, ses pieds s’enfoncèrent, aspirés par le torrent. Il tomba à genoux pendant que ses mains se fixaient sur la paroi rocheuse. En essayant de s’échapper, il s’enfonça jusqu’aux épaules et la roche devenue glue épousa la forme de sa tête et étouffa son dernier cri pendant qu’Héric déferlait en grondant…

C’est ainsi que tel le gisant de pierre d’un tombeau, le corps de Cébenna, l’infortunée fille des Titans, dessine à jamais ses formes au sommet du Caroux. »

Si vous allez aux gorges d’Héric, vous saurez maintenant pourquoi le roc Caroux présente la forme d’une femme allongée et pourquoi, entre le 2ème et le 3ème pont, le lit d’Héric s’obstrue d’une gigantesque tête de pierre.

Un lieu unique Au coeur du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc

A partir de Mons-la-Trivalle, dirigez vous vers les Gorges d'Héric. L'eau, turquoise, a modelé au fil des siècles un fond de vallée à l'allure de canyon : marmites de géant, cascades, vasques, chaos rocheux... Sa nature sauvage et préservée est de toute beauté. Ses paysages somptueux offrent un goût d’ailleurs. 
Empruntez le sentier d'interprétation qui longe la route et découvrez la richesse et la diversité de la faune et de la flore. Des panneaux vous informent, vous questionnent... 

Le saviez vous ?

Le plateau du Caroux est un endroit privilégié pour l’observation des oiseaux. Les rapaces y sont protégés depuis 1971 : l’Aigle royal  parmi les plus grands aigles, le Petit-Duc Scops, l'un des plus petits rapaces nocturnes, le Guêpier d’Europe oiseau migrateur aux couleurs splendides.

Gorges d'Héric

Gorges d'Héric ©E. Brendle

Le paradis des activités de pleine natureRandonnée, escalade, canyoning...

On dit, à juste titre, que les gorges d'Héric sont les plus belles gorges en France qui soient taillées dans une roche métamorphique : le gneiss. Un paradis généreux vous ouvre ses portes pour vous permettre de pratiquer seul ou en famille, en loisirs ou avides de sensations une multitude d'activités de pleine nature : l'escalade avec des sites "école" au "terrain d'aventure", en passant par des voies équipées. ; le canyoning où la descente à pied alterne entre les sauts, glissades, toboggans, rappels et nage en eau vive ; 
Alors, le temps d’une journée ou d’un week-end, redevez un enfant !

Escalade Caroux

Escalade Gorges d'Héric - Montagne du Caroux ©S. Durandkeller

Plus de villes et villages

# Vignoble

Saint-Chinian

# Envie de vous cultiver ?

Lodève

# Monts et Causses

Olargues

# Monts et Causses

Roquebrun