Couple qui déguste un plateau d'huîtres au bord de l'étang de Thau auPetit Mas à Loupian

Huîtres, moules et coquillages

  • # Envie de dégustations ?
  • # Mer et étangs

Le Petit Mas © NPS - D. Cavailhes

Huîtres, moules, bulots, palourdes, crevettes... nous font tourner la tête ! Cultivés en abondance dans nos fermes conchylicoles, ces plaisirs iodés se dégustent de préférence là où ils sont produits, alors suivez-moi au bord de l'étang de Thau et de la Méditerranée pour en savoir plus !

huîtres vin étang de thau

Etang de Thau plateau d'huitres © S. Lucchese - Hérault Tourisme

Jean-François Pouget

Jean-François, Héraultais, fou de coquillages
et chargé du marketing à Hérault Tourisme

« Je peux résumer le vrai bonheur à un plateau de coquillages, au bord de l’étang de Thau, dans le mas d’un conchyliculteur passionné qui prend plaisir à me transmettre son savoir. »

5 raisons d'aimer les coquillages de l'Hérault

  • Pour leur qualités gustatives et leur fraîcheur optimale
  • Pour le savoir-faire des "paysans de la mer"
  • Pour la beauté tranquille de l'étang de Thau
  • Pour les arômes de noisette de l'huître de Bouzigues
  • Pour la découverte des parcs à huîtres lors d'une visite guidée

Les huîtres de l'étang de ThauFruits de la passion !

La lagune de Thau est connue depuis l’Antiquité pour ses coquillages. Mais la véritable culture de l’huître sur le plan d’eau a commencé au début du XXe siècle. Ici, l’élevage est bien différent de celui qu’on trouve sur la côte atlantique. Point de marées : la culture des huîtres et des moules se fait en suspension et en immersion permanente dans l’eau.

De Bouzigues à Marseillan, les mas conchylicoles se succèdent, chacun animé par l'amour de cet espace naturel préservé. Ils sont de plus en plus nombreux à s’ouvrir à la dégustation. C'est l’occasion d’échanger avec ceux que l’on surnomme les paysans de la mer... Suivez-moi !

Pour aller plus loin...

L’histoire singulière de la conchyliculture sur le Bassin de Thau se découvre au Musée de l’Étang de Thau, à Bouzigues. Mais rien de tel qu’une sortie en bateau, au milieu des parcs à huîtres, pour s’immerger complètement dans cet univers singulier. Plusieurs compagnies en proposent !

Barque d'huîtres avec La Noisette d'Oc

© La Noisette d'Oc

L'huître fait sa star

Ne manquez pas, début août à Bouzigues, la fameuse Foire aux Huîtres qui attire un grand nombre de visiteurs depuis plus de 30 ans, mais aussi la Fête de l'huître de Marseillan, ainsi que celle de Mèze.

L’expérience Tarbouriech Au royaume de l'huître

Dès mon arrivée, je suis bluffé par le paysage inouï de l'immense étendue d'eau. Le charme agit immédiatement. La terrasse s'ouvre sur l'étang et le Mont Saint-Clair au loin. Un véritable "Saint-Barth" de bois et de ciel qui promet une parenthèse enchantée.   

La famille Tarbouriech, à Marseillan, cultive les coquillages sur la lagune depuis 3 générations. Ici, les huîtres sont exceptionnelles, et il faut goûter la Spéciale Tarbouriech® cultivée en reproduisant le rythme de la marée : un goût, une texture et une coquille bien particuliers, plébiscités par les grands chefs.

Dans ce décor où la nature s'exprime de toute sa force, j'aime déguster les huîtres simplement crues, sublimées par un simple zeste de citron ou un trait de vinaigre à l'échalote. 

Déjeuner au bord de la lagune de Thau au comptoir de dégustation Saint Barth'

Comptoir de dégustation Saint Barth' © Domaine Tarbouriech

Moules de BouziguesCharnues et savoureuses

D'autres produits de la mer sont évidemment proposés dans les mas et restaurants. C'est le cas de la moule de Bouzigues, plus charnue que sa cousine de l'Atlantique. Son taux de chair doit représenter au minimum 14 % de son poids pour obtenir ce qualificatif !

Sur l'étang de Thau, les moules sont élevées dans des filets en suspension accrochés aux tables (pour éviter l'envasement), permettant d’obtenir une chair orangée, bien charnue et à la saveur typique.

Selon leur calibrage, vous verrez que les moules se cuisinent et s'associent différemment ! Le chef m'explique par exemple que les moules les plus grosses sont utilisées pour être farcies : à la sétoise avec de la viande hachée ou de la chair à saucisse, ou à l’italienne avec des tomates séchées et gratinées au parmesan.

Quant à la recette de la brasucade, elle fait mariner les moules dans du vin blanc, des échalotes et des herbes de Provence, avant d'être braisées sur un gril au feu de bois. Une merveille ! 

Moules farcies Sète

Moules farcies © Ville de Sète

Les petits coquillagesObjets de désir

Couteaux, bulots, dodo ? Eh non, les coquillages sont loin d'être routiniers dans l'Hérault !

Vous pourrez en déguster de toutes sortes, et à toutes les sauces. Dans les nombreux restaurants de fruits de mer du coin, on trouve aussi de belles assiettes avec palourdes, praires, vernis, clams, tellines, coques, escargots de mer... Le tout accompagné de bons vins régionaux, bien entendu !

Quel vin avec les coquillages ?

Le Picpoul de Pinet et les huîtres de Bouzigues forment la combinaison parfaite, mais c'est aussi le compagnon idéal de tous les fruits de mer. Je vous suggère aussi un Saint-Chinian, en blanc ou en rosé.

Couteaux

Couteaux © C. Armand - Hérault Tourisme

Tribu de jeunes en train de boire un verre de vin et manger des huîtres au Petit Mas Loupian, au bord de l'Etang de Thau ©D.Cavailhes

Le pointu, drôle d'escargot !

Pointu... vous avez dit « pointu » ? Mais qu’est-ce donc ? C'est le murex pardi ! 

Ce petit gastéropode doit son nom aux redoutables piquants disposés en spirale autour de sa coquille.

Cet escargot de mer a conquis le coeur des amateurs, et le mien, depuis une dizaine d’années. Il a même sa « Confrérie » depuis 2014 qui, au mois de juin, le met à l’honneur au Grau d’Agde. L’occasion de le déguster décliné en diverses recettes et d’apprendre son histoire de la bouche des pêcheurs ! 

Une noble mission

Prestigieux pendant l’Antiquité et le Moyen Âge, le pointu ou murex remplissait une mission de taille : fournir à partir de son mucus la "pourpre des anciens" ou "pourpre de Tyr", utilisée pour les étoffes destinées aux dieux et aux nobles des cités entourant la Méditerranée. 

Escargot de mer le pointu

Escargot de mer le pointu © M. Bavoillot

24 heures avec un conchyliculteur de Bouzigues en vidéo.