Randonneur à la croix du Poujols

Les espaces naturels protégés de l'Hérault

  • # Envie de se sentir eco-responsable ?
  • # Mer et étangs
  • # Monts et Causses
  • # Grands sites

Randonneur à la croix du Poujols © E.Brendle

Un paysage, un arbre, un animal, une plante, un écosystème... Chaque espace protégé a pour rôle de sauvegarder des êtres ou des milieux rares et précieux.

Dans l’Hérault, 110 sites d’intérêt naturaliste sont préservés pour leur biodiversité, des lagunes de la Méditerranée au causse du Larzac. A contempler, à explorer et à respecter.

Hêtre de Bacou à Fraïsse sur Agout

Hêtre de Bacou à Fraïsse sur Agout © E.Brendle

Vélo à Frontignan

Elodie, éco-citoyenne, maman,
chargée de Vélotourisme à Hérault Tourisme

« Pour moi, sensibiliser mes enfants à la protection de la planète, c’est se balader avec eux au grand air, observer les oiseaux, les insectes, les arbres, les plantes et prendre conscience de ce délicat équilibre. »

5 bonnes raisons de découvrir nos espaces protégés

  • Des espaces majoritairement ouverts au public et gratuits
  • Aigles de Bonelli, flamants roses, hippocampes, tortues, lézards ocellés ou mouflons… à capter sur le vif
  • Paysages rouges, gorges plongeant à pic ou chaos de roches : des sites
    spec-ta-cu-laires !
  • Des balades découvertes pour tous les goûts et tous les âges
  • Une manière d'aiguiser votre âme d’écolo et votre compréhension de la nature

Trésors de MéditerranéePlonger dans la grande bleue

Fin cordon dunaire adossé à un chapelet d’étangs, le littoral de l’Hérault est largement protégé. Milieu riche et sensible, il s’apprécie d’autant plus hors saison et dans les espaces aménagés pour sa découverte.

Dans les fonds d’origine volcanique protégés du Cap d’Agde, le sentier sous-marin permet d’observer posidonies, pieuvres, anémones…  La Réserve marine de Palavas regorge de rascasses et limaces de mer. A La Grande-Motte, dans le bassin de réhabilitation du CESTmed, des tortues de mer récupèrent avant de reprendre le large. Mes gnomes adorent voir leur tête émerger de l’eau !

Patience
et bienveillance

L’observation de la faune sauvage est aléatoire. Alors rendez-vous sur place pour apprendre, admirer, sans être trop exigeant sur la présence des animaux.

Limace de mer dans la Réserve marine de Palavas

Limace de mer dans la Réserve marine de Palavas © Ecosystem Plongée

Epatants étangsA la croisée des eaux douces et salées

Ces sanctuaires pour la faune et la flore sont le paradis des oiseauxflamants roses, hérons et autres migrateurs... Mais elles abritent quantités d’autres espèces.

La Réserve naturelle nationale du Bagnas près du Cap d’Agde se visite à l’aide d’un animateur nature. Le bassin de Thau abrite des hippocampes que l’on peut découvrir en plongée. A la Maison de la Nature de l’étang du Méjean, vous aurez peut-être la chance d’observer des cigognes blanches

Envie de balades éco-touristiques ? Le CPIE Bassin de Thau, les Offices de Tourisme et les associations sont sur le pont !

Coup de coeur
kayak sur l'étang de l'or

Proche de Montpellier, l’Etang de l’Or et son riche écosytème se découvrent à la force de la pagaie, une énergie 100% renouvelable !

L’Echappée Verte propose une balade guidée, alors que les couleurs du soleil couchant se reflètent dans l’eau.

Mer, étangs et canal du Rhône à Sète

Mer, étangs et canal du Rhône à Sète © E.Brendle

Flamants roses dans les étangs

Flamants roses © Jean-Pierre Robin

Science participative

Birdwatchers, téléchargez l’application NaturaList, elle permet d’enregistrer vos observations d'oiseaux. Ou faites partie de la communauté des "Sentinelles de la mer". Une manière de participer aux programmes d’inventaire de la biodiversité.

Grand(iose)s Sites de FranceJuste "waouh" !

Reconnus par le ministère en charge de l’Environnement pour leurs paysages exceptionnels et fragiles, les Grands Sites de l’Hérault sont... fascinants ? Vertigineux ? Insolites ? Pour comprendre la singularité de ces sites, il faut savoir s’y perdre et crapahuter aux sommets

Quoi de mieux que la randonnée du Mont Liausson pour admirer le Salagou et Mourèze, celle des Fenestrettes pour surplomber Saint-Guilhem près des Gorges de l’Hérault, ou celle de Minerve pour contempler la cité cathare ? Du haut de l’Oppidum d’Ensérune, appréciez la vue sur le Canal du Midi et l’étang asséché de Montady.

lecture de paysage
au cirque de navacelles

Depuis la vue imprenable du belvédère de la Baume Auriol à Navacelles, laissez-vous tenter par une lecture de paysages qui raconte l’histoire du cirque, sa faune, sa flore… Captivant !

Couple de seniors en randonnée au Mont Liausson

En randonnée au Mont Liausson ©Sam Bié

Parc naturel régional du
Haut-Languedoc La nature connectée à l'homme

C’est la préservation des richesses naturelles, culturelles et humaines qui est à la base de la création des Parcs naturels régionaux !

Dans le Parc naturel du Haut-Languedoc, monts, lacs, gorges, vallées et villages font sa valeur paysagère et abritent des espèces animales comme l'aigle de Bonelli, la loutre, le mouflon. Côté végétal, l'ail doré, les orchidées, la droséra (oui, la plante carnivore) sont sauvegardées. 

Vous vous sentez l’âme d’un explorateur ou d’un naturaliste ? Partez en rando, enfourchez votre vélo, et participez aux animations du Centre Cebenna et du CPIE.

Mouflon sur le Caroux

Mouflon sur le Caroux © Delphine Delagrange

Pourquoi y a-t-il des mouflons en Haut-Languedoc ?

Dès les années 1960, des mouflons corses ont été introduits dans le massif du Caroux. Depuis, la population a proliféré et s’observe lors de randonnées et sorties encadrées. Des rencontres uniques à la clé !

Domaines départementaux Se mettre au vert, c'est facile !

Besoin de nature ? Les 21 sites et domaines départementaux offrent à tous la possibilité d'y goûter. Et l’entrée est libre. 

Parmi eux, le Domaine de Restinclières accueille la Maison de l’environnement et sensibilise toute l’année à la biodiversité. Au parc de Bessilles, l’espace est refuge de la Ligue de protection des oiseaux. Je vous conseille de tester leurs randos : sentiers à pied, VTT, courses d’orientation et sorties vélo.

Côté itinéraires, les 530 kilomètres du Réseau vert ou encore la voie verte Passa Païs invitent à l’escapade.

Le plastique...
c'est dramatique

Pour inciter au tri, 30 poissons-gloutons sont installés par le Département de l’Hérault chaque année, notamment sur les plages, pour accueillir bouteilles et autres détritus plastiques.

Objectif : préserver la Méditerranée de 800 m³ de déchets.

Maison de l'environnement au domaine de Restinclières

Maison de l'environnement au domaine de Restinclières © E.Brendle

Préservons ensemble l'environnement Les gestes barrières

Chut ! Pour ne pas troubler la quiétude des espaces traversés, restons discrets.

 

  •  J’évite la cueillette des fleurs et des plantes.
  • Je reste sur les sentiers balisés, dans les zones de plongée, de baignade ou de pêche.
  • J’emporte mes déchets. 
  • Je garde mon chien en laisse.
  • J’évite tout bruit inutile qui pourrait déranger les animaux et notamment les oiseaux.
  • Je ne retourne pas les cailloux en rivière.
  • Je me protège des coups de soleil avec une crème respectueuse des fonds marins.
Randonnée en famille en forêt du Haut-Languedoc

Randonnée en Haut-Languedoc © S.Durand-Keller

Idée-jeu en famille

A l'aide d'un petit sac et de gants, j'organise de drôles de chasses au trésor et ramasser avec mes enfants les détritus que d'autres visiteurs indélicats ont laissé.

Sensation d’être “seul au monde” du côté de La Grande Maïre, des Orpellières et de l’étang de Vendres.

Toujours nature

# Envie de se sentir eco-responsable ?

Eco-activités dans l’Hérault

Merci de sélectionner une page ou une fiche valide !

# Envie de vous défouler ?

Dans la nature